Bienvenue sur BRRC

Bulletin CRR 112

Types d´activité (1)

>>

Ça fourmille d’informations et d’idées innovantes au XXIIIe Congrès belge de la Route 2017!

Ce mercredi 4 octobre, pour trois journées consécutives, s’ouvrent l’incontournable Congrès belge de la Route au SQUARE Brussels Meeting Centre, et avec lui une multitude de sessions s’articulant autour des quatre phases de vie de l’infrastructure routière: la conception, l’exécution, l’entretien et l’exploitation.

Le CRR y est très actif …

Contrôle continu des déformations de conduites thermoplastiques pour l’égouttage au moyen du BRRC-Defco-Test - MF 86/13 - rév. 1 -

Les conduites thermoplastiques, un des groupes de matériaux utilisés lors de la construction de systèmes d’assainissement extérieurs, ont la propriété d’être flexibles. De ce fait, une déformation pourrait apparaître en cas d’une charge trop forte lors de la pose.

Un compactage correct permet de maintenir cette déformation, autorisée par les prescriptions des cahiers des charges ou les normes en vigueur, dans les limites admises.

Il est possible de déterminer la présence et l’ampleur d’une déformation survenue après la pose au moyen de différentes techniques.

Le CRR a cherché une technique simple à réaliser et fiable dans la plupart des circonstances. L’une des techniques les plus simples pour voir si une déformation se situe dans les limites de l’acceptable est le contrôle à l’aide du BRRC-Defco-Test.

Cette publication décrit le mode opératoire, l’appareillage et la manière dont le rapport d’essai doit être rédigé. Il s’agit d’une révision et d’une mise à jour de l’édition de 2013 qu’elle annule et remplace complètement.

Le CRR et la nv Stadsbader réalisent les premières sections expérimentales avec produit régénérant pour la réutilisation de l’enrobé

Domaines de travail (1)

>>

Du 7 au 9 septembre 2017, des sections expérimentales ont été mises en oeuvre sur le site de production de la nv Stadsbader à Vaulx près de Tournai. A cette occasion, un produit régénérant (rejuvénant) a été appliqué. Il s’agissait d’une première en Belgique.

Le CRR et les entrepreneurs investissent davantage dans la qualité du compactage des revêtements bitumineux – Résultats de l’analyse comparative CRR

Comme nous vous l’avions annoncé dans le Bulletin CRR 108 (avril-mai-juin 2016), le CRR a organisé une analyse comparative portant sur l’utilisation des densimètres in situ.
La campagne de mesures a eu lieu du 5 au 7 octobre 2016 et avait principalement pour objectif:

  • de comparer les différentes procédures de chaque entrepreneur avec une procédure prescrite par le CRR;
  • d’établir la répétabilité et la reproductibilité des différentes mesures in situ.
    • Le projet a débuté avec cinq appareils nucléaires (quatre Troxler 3450TM et un Troxler 4640-BTM) [1] et deux appareils électromagnétiques (Transtech PQI380TM) [2].Cet article présente une analyse récapitulative des résultats et en tire les principales conclusions. Un rapport détaillé et complet de l’analyse comparative est disponible sur notre site web [3].
Contact: 

Bulletin CRR 111

Types d´activité (1)

>>

  • Journée d’étude CRR Technique du géoradar pour l’auscultation 24 octobre 2017 Sterrebeek
  • Le CRR contribue à la nouvelle édition de la formation Auditeur en sécurité routière à partir d’octobre 2017 à l’Universiteit GentLes 65 ans du CRR etles 70 de l’arrêté-loi De Groote
  • Le CRR et les entrepreneurs investissent davantage dans la qualité du compactage des revêtements bitumineux – Résultats de l’analyse comparative CRR
  • L’infiltration dans le domaine public, une nécessité!
  • Nouvelle étude prénormative sur les exigences performantielles pour les matériaux destinés aux pavages en pierre naturelle (PREMANAT)
  • Du 4 au 6 octobre 2017, le CRR sera au XXIIIe Congrès belge de la route à Bruxelles
  • L’ABR visite le chantier du Boulevard de la Woluwe
  • Trois Belges dans les commissions de l’AIPCR

Le développement durable et les marchés publics durables en construction routière – Nouvelles étapes et nouveaux instruments

Domaines de travail (1)

>>

De nouvelles visions, attentes et exigences font du développement durable un point d’attention important en construction routière aussi. De plus en plus souvent, les autorités adjudicatrices intègrent, en plus des critères techniques et économiques, des critères environnementaux et sociaux dans toutes les phases de leurs marchés.

Le défi pour les gestionnaires routiers consiste alors pour chaque projet à choisir la solution la plus durable et la plus rentable, et pour les entrepreneurs, producteurs et fournisseurs, à démontrer la durabilité de leurs produits ou techniques. Concrètement, les questions suivantes se posent:

  • comment évaluer la durabilité sociétale pendant la durée de vie complète d’une route?;
  • comment tenir compte des critères de durabilité dans le marché public?

Etude des revêtements podotactiles souples placés en extérieur sur l’espace public bruxellois – Constats et recommandations


Lors de tout nouvel aménagement réalisé sur voirie régionale ou communale bruxelloise, le gestionnaire est tenu d’installer des revêtements podotactiles souples sur tous les quais des arrêts de transports en commun ainsi qu’aux endroits où le guidage pour personnes déficientes visuelles change de direction [1]. Ces dispositifs ont pour objectif d’apporter une information à l’usager, en lui indiquant par exemple l’emplacement exact où il doit se positionner pour pouvoir monter dans le bus par la porte avant. Ces dispositifs constituent une aide au déplacement autonome de la personne déficiente visuelle dans l’espace public. Ils font également partie intégrante de la politique d’accessibilité développée depuis une quinzaine d’années par la Région de Bruxelles-Capitale à destination de ces usagers aux besoins spécifiques.
Différents revêtements «souples» sont utilisés en Région de Bruxelles-Capitale pour matérialiser ce signal d’information. Cependant, deux problématiques récurrentes sont apparues au cours du temps avec ces types de revêtements. D’une part, leur durabilité fait parfois défaut avec comme conséquence l’apparition, parfois rapide, de dégradations ou de déchaussements du revêtement. D’autre part, le niveau de détection (souplesse, rugosité de surface, etc.) varie entre certains revêtements avec comme constat que certains matériaux utilisés ne semblent pas toujours répondre aux besoins de l’usager.

Pages